Actu

La Chronique des Brigerton6 min read

Cette série netflix a été pour moi très inspirante, les costumes sont sublimes, l’ambiance et le thème en font une série très prenante. C’est pour cette raison que je vous en parle aujourd’hui et vous explique ma vision de styliste vis-à-vis des costumes de la série “La Chronique des Bridgerton”.

De quoi parle la série La Chronique des Brigerton.

La Chronique des Bridgerton, est une série en costumes d’époque pas comme les autres. C’est un spectacle irrésistible de débutantes et dandys qui s’affranchissent des notions de genre, avec une distribution prônant la diversité

Nous sommes à l’époque Napoléonienne, en matière du costume, cela nous indique que la taille des robes n’est plus marquée à la taille mais sous la poitrine. 

C’est L’impératrice Joséphine qui lança cette mode avec un tout nouveau modelage du corps.

La silhouette de la femme devient alors plus fluide avec un léger volume sur le bas de la robe et la poitrine dégagée.

C’est ce que l’on appelle la taille empire.

 

La richesse des costumes de la série est époustouflante, nous pouvons voir des brocards de soie, de la dentelle, des jacquards des broderies au fils d’or et d’argent

 

Chaque personnage cherche à éclipser ses rivaux en paradant avec bijoux, plumes, et parures ostentatoires. C’est un véritable défilé de robes en soie aux couleurs pastel, avec des motifs floraux, une cascade de volants, des manches bouffantes incrustées de pierres précieuses.

Brigerton

Qui est Ellen Mirojnick, la costumière de la série.

Ellen Mirojnick, costumière de 71 ans et originaire de New York, on lui doit aussi les costumes de films culte tels que Basic Instinct (1992). 

Elle a par ailleurs remporté un Emmy Awards en 2013 pour son travail sur le biopic Ma vie avec Liberace de Steven Soderbergh, avant de réaliser des créations spectaculaires pour The Greatest Showman (2017) et Maléfique : le Pouvoir du Mal (2019). 

Avec La Chronique des Bridgerton, elle se surpasse à nouveau, repensant les silhouettes habituelles de l’époque de la Régence anglaise en version moderne et féerique.

 

L’interview de Mme Mirojnick pour vogue:

 « Il a fallu cinq mois de préparation avant le tournage, et une équipe costume composée de 238 personnes. Parmi elles, il y avait des patronniers-gradeurs, l’extraordinaire Mr Pearl qui a conçu tous nos corsets, un service tailleur, un service embellissement, des brodeuses, et mon co-capitaine John Glaser, entre autres. C’était comme un village de petits elfes qui travaillaient sans relâche, et qui ont réalisé un merveilleux travail. Pour finir, nous avons créé près de 7500 pièces – chapeaux, châles, pardessus – qui composaient les 5000 costumes estimés qui sont passés devant la caméra. Rien que pour Phoebe [Dynevor, qui incarne Daphne Bridgerton], il y avait 104 costumes. C’est un nombre impressionnant, même pour un premier rôle. »

Si le style Empire classique constituait votre base de départ, comment l’avez-vous modifié pour donner à l’univers de la série une identité visuelle distinctive ?

 « Nous avons voulu expérimenter avec des jeux de superposition avec d’autres tissus et des embellissements. En utilisant de l’organza, de l’organdi, ou du tulle, nous avons créé une autre couche par-dessus les robes qui leur donnaient davantage de mouvement et de fluidité. C’est un peu comme une illusion d’optique qui vous fait voir les choses

Ellen Mirojnick a mis en avant les décolletés ronds avec une poitrine très dégagée pour donner ce côté sexy et ludique à la série. Les films d’époque traditionnel ne sont pas forcément accessibles à l’inverse Des Bridgerton. Plutôt que d’avoir une ligne droite qui ne dévoile pas le corps, l’accent est mis sur la manière dont l’encolure épouse la poitrine, la peau est vraiment exposée, c’est ce qui donne toute cette beauté.

Les costumes de la famille Bridgerton sont extrêmement raffinés, c’est d’ailleurs une famille très distinguée. Ils évoluent dans des tons pastel du poudré au bleu ciel en passant par des nuances de vert. Ce sont les costumes les plus travaillés de la série et aussi les plus élégants.

différemment.

La chronique des bridgertons

À l’inverse la famille Featherington, les arrivistes, cherchent à tout prix à se faire remarquer et s’accoutre de couleur criarde et de motifs excentriques.

La figure emblématique de la série est, selon moi, le personnage de la reine. Ses tenues too much à faire rougir de jalousie Marie-Antoinette, nous apportent une surdose d’ornement de volants, de jupons et de perruques.“Elle ressemble à une barbe à papa qui passe par toutes les saveurs” dit Ellen Mirojnick.

La chronique des bridgertons

Les Robes de mariée dans La chronique des bridgerton

Parlons maintenant de ce qui nous intéresse particulièrement: Les Robes de mariée! Notamment la merveilleuse robe de mariée de Daphné Bridgerton.          Elle se compose d’une seule pièce de tissu chinée à Madrid – tandis que sa tiare est une archive Swarovski. Le tissu du dessus de la robe de mariée de Daphné est un plumetis rebrodé de large motif végétal.       

Le dessous de la robe a l’air d’un tissu assez épais qui se tient et qui capte la lumière, je miserai sur un satin duchesse de soie.        

Pour ce qui est de la coupe, c’est évidemment une robe de mariée taille empire, avec une encolure balconnet qui dévoile toute la “gorge” dont  la poitrine. Le bas de la robe de mariée a une forme trapèze toute en fluidité, qui se termine par une sublime traîne brodé. Cette robe de mariée est une robe avec des manches ballons, et le détail qui m’a beaucoup intrigué c’est les fronces à la taille qui se situent uniquement dans le milieu dos de la robe. En d’autre termes, une robe de mariée sublimissime.

Comme je le disais en tout début d’article, c’est une série qui a attisé ma créativité et je n’ai pas pu m’empêcher de réaliser ma version de wedding dress des Bridgerton. De plus, il me tenait à cœur de réaliser une robe de mariée pour les femmes “curvy” et cette coupe particulière s’adapte tout à fait à ces morphologies. Je réalise du sur mesure pour sublimer toutes les femmes et toutes les morphologies car nous sommes toutes belles, car nous sommes toutes uniques. Vous êtes unique alors votre robe de mariée se doit de l’être aussi

robe de mariée Bridgerton
robe de mariée bridgerton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *